Même s'il propose au lecteur de choisir des cheminements différents dans l'histoire, deux éléments empêchent le texte de Raymond Queneau d'être qualifié de "texte interactif".

  • La définition même de l'interactivité : "Faculté d'échange entre l'utilisateur d'un système informatique et la machine par l'intermédiaire d'un terminal doté d'un écran de visualisation." (Source : Larousse). Le texte Un conte à votre façon ne peut donc pas être considéré comme "interactif" puisque ne requérant aucune action concrète du lecteur avec un appareil.

  • Le fait que l'ensemble du texte soit accessible pose un problème de structure qui se révèle justement lorsqu'on adapte le conte avec un outil de création d'histoire interactive. Un mot, un seul, suffit à causer un hiatus : le "également" du dernier paragraphe (n°21) qui est en fait dans la continuité directe du paragraphe précédent et suppose que les deux paragraphes sont lus en même temps, ce qui est contraire au but même d'une histoire interactive qui dévoile à l'utilisateur le seul chemin qu'il choisit en occultant les autres.